"L'Ă©ducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde"
Nelson Mandela.


Dans le cadre de la dynamique internationale de partenariat portant sur le développement des synergies, le Groupe Sup'Management accueille le vendredi 24 juin 2016, une rencontre entre plusieurs institutions d'enseignement supérieur de renommée internationale (universités & grandes écoles.

Y figure des personnalités de plusieurs pays : les USA, l'Espagne, le Pérou, la France, le Niger, le Mali, le Sénégal, le Burkina, l'Algérie, la Mauritanie et autres.

Cette rencontre sera couronnée par une déclaration de la naissance d’un Consortium de recherche et d’enseignement supérieur, regroupant des centaines d'institutions sur une échelle intercontinentale baptisé : "Conférence Intercontinentale des Universités et Grandes Ecoles" (CIUGE).

La Conférence aura pour principal objectif d'être un regroupement crédible, un label international reconnu de formations d’excellence, de qualité, d’innovation académique et d’éthique.

« Il existe certes plusieurs Conférences, mais ce dont nous avons besoin aujourd’hui c’est d’un Consortium d’une renommée internationale et d’une crédibilité scientifique, à même de propulser l’enseignement supérieur vers de nouvelles perspectives et de pousser le cadre des partenariats à des limites lointaines », déclare Mr Abdessalem Idriss Erkik, président du groupe Sup’Management.

Et d’ajouter que « Les enjeux de l'ouverture sur le Continent africain, de la complémentarité maghrébine, des rapports avec l'Europe et le reste du monde (Amérique & Asie), suscitent en effet la nécessité de mise en place de structures à vocation régionale, continentale et intercontinentale, sur tous les plans : économique, social, politique, culturel et autre ».

Pour ce qui est de ses objectifs, ce Consortium mondial vise à promouvoir la formation, la culture, la recherche, l'entreprenariat, l'innovation, sur une échelle intercontinentale et à encourager l'apport et l'adoption progressive de nouvelles expériences scientifiques et pédagogiques mondiales, pour qu’ils fassent, à terme, croître une nouvelle économie de connaissance.

Enfin, il importe de rappeler qu'à la différence des Associations nationales et régionales de l'enseignement supérieur, la présente Conférence bénéficie de sa dimension internationale et intercontinentale, de la diversité de ses composantes, de ses énormes possibilités d'ouverture et d'échange sur des horizons plus larges et plus variées, ce qui la met en position originale et distinguée.